30 Mai Pluies modérées | Température MIN 13.4° MAX 16.6°

Pourquoi une Communauté de communes ?

Deux raisons sont principalement à l’origine de la constitution de cette nouvelle entité territoriale regroupant treize villages :
La petite enfance : nos petites communes étant dans l’impossibilité de réaliser seules les actions que la population attend dans ce domaine ;
L’activité économique : les communes ayant pris, lors de leur adhésion au Parc Naturel Régional, l’engagement de ne plus réaliser des zones d’activités économiques communales, mais de réaliser ces zones en intercommunal pour éviter le mitage du territoire.

La Communauté est ainsi un projet commun porté par la volonté des élus d’agir ensemble.

Ce n’est pas une machine à gaspiller l’argent. Tout au contraire, c’est un outil qui doit aider les communes à produire un meilleur service pour un coût global inférieur à ce qu'il serait si les communes agissaient séparément.

La Communauté a les compétences que les communes lui transfèrent. Lorsque les communes transfèrent une compétence à la Communauté, seule, selon la loi, la Communauté peut agir dans ce domaine ; il n'y a pas de superposition possible, donc pas d'empilement des compétences et des dépenses.

Concrètement, la Communauté, c’est essentiellement aujourd’hui :

- Un Parc d’activités économiques en cours de réalisation à Ennery ;

- Des actions " petite enfance ", notamment la construction d'un centre de loisirs à Nesles-la-Vallée et d'une crèche intercommunale à Ennery ;

- La gestion des voiries à l’extérieur des villages ; ceci pour un moindre coût, du fait de la mutualisation ;

- Le ramassage des ordures, à l’identique de ce qui se faisait auparavant

- L'étude d'un projet intercommunal de vidéo-protection par surveillance des axes routiers ;

- La participation à l'ambitieux programme départemental de développement de la fibre optique.

À l’avenir, les ressources tirées du Parc d’activités permettront de développer de nouvelles actions communautaires, notamment dans le domaine de l’enfance et de la jeunesse.

La Communauté, dont l’ambition doit rester modeste, n’a pas vocation à supplanter les communes. Bien au contraire, en modernisant la gestion publique locale au service des citoyens, elle confortera nos communes rurales qui sont - et devront rester - le lieu privilégié d’exercice de l’administration de proximité et le socle démocratique de l’organisation territoriale.

Une vaste réforme territoriale est aujourd'hui engagé. Le projet de l'État comporte une refonte de la carte des intercommunalités en Ile-de-France au 1er janvier 2016. Les communes d'Auvers-sur-Oise, Butry-sur-Oise et Valmondois rejoindraient le périmètre de la Communauté de communes de la Vallée du Sausseron. Cette perspective s'inscrit sans doute dans une logique territoiriale pertinente au sein du Vexin français, mais, pour l'heure, elle constitue un véritable défi dont la préparation occupera une grande partie de l'année 2015.

Alors même que, dans les grandes villes, se multiplient les conseils de quartier pour renforcer la participation de chacun aux affaires locales, ce serait, évidemment, une très grave erreur que de faire, aujourd’hui, quoi que ce soit qui puisse affaiblir le rôle des communes rurales.

C’est, en tout cas, dans cet esprit que nous agissons.

Marc GIROUD
Président de la Communauté

Communauté de Communes de la Vallée du Sausseron

17, rue de Marines
95810 VALLANGOUJARD 

Tel : 01 34 66 25 25
Fax : 01 34 66 22 41

secretariat@valleedusausseron.fr

Vallée du Sausseron
Communauté de communes de la Vallée du Sausseron
19 rue Marines
95810 VALLANGOUJARD FRANCE
Tel : 01 34 66 25 25
Fax : 01 34 66 22 41